Edirne

Depuis quelques jours, il fait une chaleur moite a la limite du supportable, ce qui rend le crapahutage photo laborieux !

 

Ce matin, minibus a Gümüssuyu a 10 h pour l’otogar, puis car pour Edirne a 10 h 30. Tarif : 12 millions l’aller, la compagnie assurant comme c’est généralement le cas un servis gratuit jusqu’a l’otogar. Il n’y a visiblement qu’une agence qui assure la destination dans le coin : Radar Turizm, sur le trottoir opposé au consulat allemand, légerement plus haut (côté Taksim).

 

Arrivée a Edirne, il y a un servis jusqu’a la Selimiye. Impossible de la louper, elle est réellement splendide ! Pour son dernier grand chef d’oeuvre, Sinan a déployé tout son génie : mélange d’élégance et de simplicité parfaitement réussi. Je suis a genoux, au propre comme au figuré, surtout apres 3 heures et une dizaine de pellicules ! Seul petit inconvénient, l’intérieur est moins clair que prévu, mais en contrepartie il est possible d’accéder a l’étage.

 

Dommage pour l’Eski cami et la Üç serefeli, mais apres la Selimiye je n’ai plus que l’énergie de révasser devant la statue de Sinan : plus la moindre envie de photographier quoi que ce soit, tout parait fadasse a côté.

 

Apres un arrêt ravitaillement (salade, brochettes de poulet, coca : 7,5 millions), je vais discuter avec le préposé aux tickets de l’arrêt minibus. Il est ravi que je le comprenne et m’énumere les monuments qui restent de l’ancienne capitale ottomane. Promis, je reviendrai un de ces quatre… En attendant, il me donne son numéro de téléphone, refuse que je paie mon café et me fait une réduction de 2 millions sur le billet retour !?!

 

Comme le tout est sans drague, j’accepte d’aller prendre quelques vues de la mairie ou Atatürk est venu 3 fois. Je n’ai toujours pas réussi a déterminer de quoi les habitants étaient le plus fiers : que la ville ait été honorée de si augustes visites ou de la Selimiye ???

 

Semih me confie aux bons soins du chauffeur du minibus qui me recommande a celui du car : non seulement il est relativement simple de voyager en Turquie, mais avec le relais que les Turcs sont capables d’assurer, ça devient carrément marrant ! J’ai d’ailleurs bien l’intention d’en profiter outrageusement dans quelques semaines…

À propos de Roxane

Photos Kurdistan, Iraq, Irak, Turquie, Istanbul. Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droits.
Ce contenu a été publié dans Edirne, Istanbul, Photos, Turquie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *