Les parcs d’Erbil

Nasdak

Nasdak

On recherche près du bazar le Nasdak (bazar du Moyen Orient pour les Arabes, bazar de la Patrie pour les Kurdes), présenté par Géo comme un centre commercial à la pointe de la modernité. En fait, personne n’en avait entendu parler, ce qui a permis à Rabban, et à quelques notables, de me prendre pour une crétine finie (décidément !) et de m’annoncer avec ménagement que le Nasdak c’était la bourse, euh, pas au Kurdistan… merci Géo !

En fait, on a trouvé. Une galerie commerçante d’une banalité étourdissante comme il y en a partout, oui même ici, on n’est pas dans la jungle… autant s’émerveiller devant le Monoprix de Trifouillis-les-Oies. 

Je prends une photo de la pancarte pour Matran Rabban, histoire de lui prouver qu’on peut ne pas mémoriser tous les numéros de téléphone et avoir quand même quelques neurones encore en état de marche. 

Rose orangeMassif de rose

RoseUn tour au parc Sami Abdulrahman pour donner l’occasion à mon objectif macro de prendre un peu l’air. La plupart des roses ne sont pas encore écloses, c’est encore un peu tôt, mais celles qui sont ouvertes sont intactes et magnifiques.

 

Rose de Damas

Rose de Damas

Photo étudiantPhotos femmes Kurdistan

Un groupe de jeunes exige une séance mutuelle. J’avais jusqu’ici réussi à rester du bon côté de l’objectif, mais depuis qu’on est arrivé, impossible d’y échapper.

 Abeille

Photos roses KurdistanPhotos fleurs Kurdistan

Une école de jeunes filles a organisé une fête sur les pelouses. Certaines ont de jolis costumes traditionnels, et plusieurs nous abordent pour discuter et pour que je les photographie, ce qui attire la matrone de service qui prétend que les photos sont interdites. Elle nous épiera jusqu’à la sortie, à la grande déception des lycéennes.

Photos roses Erbil

Parc du minaret

Parc du minaret

Direction parc du Minaret pour compléter ma série, avec un peu de ciel bleu cette fois. Le minaret est en pleine restauration, mais les détails, j’avais déjà. Un tour rapide suffit pour prendre quelques vues plus photogéniques que sous les nuages, et ça m’évitera de perdre trop de temps en post-production, vu que je n’ai toujours pas traité la plupart des photos 2007. Comme il doit bien me rester quelques 50.000 négas à scanner, c’est toujours ça de fait.

 

Minaret Choly

Minaret Choly

Retour à Ankawa à 15 h 30 avec un arrêt döner avant de rentrer. Rabban est dans son bureau avec des amis proches avant le début des visites officielles auxquelles nous « pouvons » venir. Comme nous « pouvons » deux fois, on obtempère à la deuxième « invitation ».

Il nous prévient ensuite qu’il doit rencontrer des parlementaires anglais, sans bien évidemment préciser si on « peut » l’attendre ou pas. Nous planchons sur la question jusqu’à dix heures moins le quart, avant d’aller manger rapidement au pub.

Évidemment entre-temps, il est rentré et nous trouvons les deux battants de la porte d’entrée ouverts : le message est mignon, mais dans Ankawa hyper sécurisée, un coup de fil aurait tout aussi bien fait l’affaire !

Ce contenu a été publié dans Ankawa, Erbil, Irak, Kurdistan, Photos, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *