Aktamar – Camping Restaurant

Parfois des enfants au visage d’ange entre leurs parents aux faces irrémédiablement sans âme et bovines. On se demande comment cela se fait. Et à partir de quand et pourquoi ils vont un jour troquer leurs traits fins et leurs yeux éclairés, initiés, contre les mufles apathiques de leurs géniteurs.

A la boutique-souvenirs d’Aktamar, on ne trouve aucune carte postale d’Aktamar mais 200 du temple d’Athéna à Assos et un sac en tissu décoré des portraits des héros hindous Rama et Sita. En face, au restaurant, il y a des vues d’Akatamar mais qui ont dû passer au moins 5 ans sur les étals, en plein air. Et après ça on me reprochera de ne jamais envoyer de cartes postales…

Ce contenu a été publié dans Aktamar, Turquie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *