Hasankeyf, citadelle

J’ai pas mal le vertige, mais comme Nat, jamais vu ! Même en l’aidant et en progressant a la vitesse escargot, ça nous prend un temps fou pour dépasser les çay bahçesi. Je la laisse a l’ombre pour profiter du site.

 

Grand palais Hasankeyf

Grand palais Hasankeyf

Ils ont disséminé les horribles panneaux jaunes explicatifs (en turc) un peu partout y compris sur la façade de certains bâtiments. Mot d’ordre : que ce soit surtout bien voyant !

 

Les visiteurs (majoritairement Turcs) qui montent ici considerent la cité comme une poubelle et n’hésitent pas a laisser bouteilles en plastique et autres détritus, quand ils ne prennent pas les salles du palais pour des toilettes !

 

A partir du grand palais heureusement, la plupart abandonne. Je peux enfin savourer pleinement le silence somptueux et le paysage sublime des montagnes. Seule dans la cité endormie, je peux avoir l’illusion d’être dans un autre temps… moments magiques écrasés de soleil…

 

Hasankeyf

Je n’ai pas le temps de tout faire et accessoirement, je manque d’eau et de pellicules. Il y a un vague échafaudage sur la deuxieme porte et une partie de ses pierres a disparu. Ce qu’ils ont l’intention de faire, mystere, mais j’ai repéré une des pierres qui traîne plus haut sur le site, jetée n’importe comment… bref, rien d’encourageant. Je suis contente d’avoir tout mitraillé les fois précédentes : il est impossible aujourd’hui de refaire certaines photos !

 

Ulu cami et petit palais - Hasankeyf

Je récupere Nat au passage et on file prendre les bagages, juste a temps pour le dolmus qui va a Midiyat.

 

Hasankeyf/Midiyat : 60 km, 3 millions. Dans le dolmus, on demande a un papy s’il connait un hôtel propre et pas hors de prix. Sa voiture l’attend a l’arrivée et il nous accompagne… au Yuvam. La, je refuse énergiquement, une fois ça suffit !

 

L’hôtel plus touristique est franchement cher pour l’endroit (45 millions) et on ne veut pas aller au köy chez papy : pas le temps.

 

Il nous conduit chez sa belle-fille (son fils est absent la semaine) qui trouve tout a fait normal de nous accueillir, et refusera d’accepter quoi que ce soit en remerciement : l’hospitalité, les Kurdes connaissent !

À propos de Roxane

Photos Kurdistan, Iraq, Irak, Turquie, Istanbul. Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droits.
Ce contenu a été publié dans Hasankeyf, Midyat, Photos, Turquie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *