Mardin – Kiziltepe

Ce matin, petit dej seule sur la terrasse vu que Sandrine est un peu malade. Ma voisine de table me fait un grand sourire et les 2 chefs serveurs – dont une femme : ce n est pas tres courant – se précipitent pour prendre ma commande et veulent absolument me changer mon café sous le fallacieux prétexte qu il est froid. C est expres : eux boivent tout brulant et je ne supporte que le tiede, mais j ai un mal fou a leur faire comprendre. D ailleurs, ils sont toujours effarés quand ils nous voient rajouter de l eau froide dans notre thé bouillant.

 

Le ballet des serveurs est marrant et peu efficace : ils sont nombreux et semblent avoir chacun une tache définie. Ici, les chefs sont en noir et les autres en rouge. Les noirs prennent les commandes et les apportent. Les rouges vont les chercher en cuisine et les passent aux noirs. Inutile donc de demander quoi que ce soit a un rouge : si il y en a 3 a ne rien faire et pas de noir en vue, on attend. Par moment, ils ont l air de parfaits abrutis et tout le pays fonctionne sous la loi hiérarchique. On a souvent l impression qu ils ne savent faire qu une seule chose et il faut généralement demander a plusieurs personnes pour répondre a une question élémentaire. Faut trouver la bonne, chacune ne disposant que d une seule réponse.

 

Nous prenons un dolmus pour Kiziltepe – environ 25 km, 30 mn, 1 million par personne, 113.000 habitants dixit le panneau – A l arrivée pas de taxi, mais des Kurdes qui prenaient le thé devant leur boutique appellent un ami pour nous depanner. La ville est banale, la mosquée sans intéret : nous repartons pour Mardin – cout du taxi improvisé : 10 millions.

 

Plusieurs Kurdes nous ayant conseillé Midyat, nous échangeons Nusaybin initialement prévue contre cette derniere. Le dolmus – transport le plus pratique pour les courtes et moyennes distances qui n a pas d horaires fixes et part quand il est plein ou presque – n attend pas longtemps – 3 millions par personne, 1 h – Selon les destinations, on trouve des dolmus toutes les 5 minutes ou 2 ou 3 fois par jour. L ete, ça peut etre éprouvant, vu qu ils sont capables d entasser 2 fois plus de personnes que le véhicule ne peut en contenir et que les hommes ne sont pas sensés s assoir a coté d une femme inconnue. Ce qui donne lieu a des déplacements fréquents des passagers quand de nouveaux montent en cours de route.

À propos de Roxane

Photos Kurdistan, Iraq, Irak, Turquie, Istanbul. Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droits.
Ce contenu a été publié dans Kiziltepe, Mardin, Turquie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *