Van – Hosap

Si déja a Istanbul il est rare de croiser une femme qui se promene seule la journée, a Van quand je rentre vers 11 h, les machoires se décrochent sur mon passage ! L’hôtel est bruyant et on entend tout ce qui se passe dans les chambres d’a côté. Entre ceux qui rentrent tard et ceux qui se levent tôt, pas beaucoup de temps pour dormir…

 

Pastane (pas de petit dej a l’Aslan) : 2 pogaca pas tres frais et un nes pour 1,9 millions… un peu cher pour le coin.

 

Château d'Hosap

Château d'Hosap

Hier, le chauffeur de taxi (j’ai trouvé, Lütfi c’est lui !) m’a proposé de me conduire au château d’Hosap qui est a 60 km : 100 millions ! Plus cher qu’un vol pour Istanbul ou la location d’une voiture a la journée, même a Diyarbakir ! Je fais ici comme a Istanbul : avant, je prenais des taxis, mais vu les arnaques conséquentes et constantes, maintenant je prends les transports en commun. Aller/retour Van/Hosap : 5,5 millions.

 

Le chateau daterait de 1642 et est attribué a Süleyman Mahmudi : si mes souvenirs sont bons, d’apres Sandrine c’est un chateau kurde, mais il ne devait pas rester assez de place sur la pancarte… 2 millions l’entrée et il n’y a pas grand chose a voir, d’autant que je dois avouer que sans kurde dans les parages, c’est beaucoup moins évident : ok pour monter, mais je fais comment pour redescendre avec le matériel ? Les 2 préposés aux tickets m’expliquent que je n’ai droit qu’a 20 mn parce qu’ils veulent aller manger (il est plus de 13 h 30)… apres m’avoir vendu le billet d’entrée ! Je les envoie bouler, ils n’avaient qu’a prévenir avant et en turc : aucune obligation de comprendre l’anglais !

 

A part la porte a l’extérieur ou il y a des inscriptions et 2 lions affrontés (avec des chaînes ?), pas de détails a prendre, mais ça a dû avoir de l’allure. J’espere avoir au moins les lions : j’ai ouvert le mauvais boitier en voulant changer de pellicule (faudrait que je pense a dormir un peu plus) !

 

En redescendant, je veux prendre un thé, mais le village est le lieu de prédilection de centaines de camions qui font la navette entre la Turquie et l’Iran. C’est hyper bruyant et archi pollué, mais pas d’autre endroit pour guetter le dolmus que devant leurs pots d’échappement.

 

Je n’arrive pas a faire décoller un PKK pur jus qui veut absolument me ramener en camion. Il me fait louper 2 dolmus en leur faisant non quand ils ralentissent et prétend qu’ils vont dans les villages alors que c’est marqué Van. Il veut ensuite me faire gober qu’il n’y en a plus : vu le niveau, c’était totalement superflu de me préciser sa tendance politique !

 

Il monte apres moi dans le dolmus que j’ai arrêté et me répete plus de 50 fois en moins d’une heure qu’on est arkadas et qu’il veut faire le taxi pour me promener dans la région. Il a 33 ans mais en parait bien 15 de plus et me donne le même âge que sa femme qui vit en Iran : 20 ans ! De mieux en mieux, si ça continue ils vont m’offrir des couches-culottes !

 

Pour l’instant, c’est visiblement la mienne qui l’intéresse de culotte ! Je le remets a sa place : grand coup de genou cette fois… Certains sont tellement lobotomisés qu’ils ont perdu, outre les neurones, absolument toute dignité et tout ce qui rend les Kurdes si attachants. Faciles a reconnaitre ici les militants : des années de propagande en ont fait des abrutis incapables de réprimer leurs instincts les plus bestiaux… beau travail !

À propos de Roxane

Photos Kurdistan, Iraq, Irak, Turquie, Istanbul. Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droits.
Ce contenu a été publié dans Hosap, Photos, Turquie, Van, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *